Archives pour la catégorie Actualité

La vérité sur l’affaire Ilan Halimi

Cette histoire est celle d’un  juif prénommé Ilan Halimi
Ce jeune homme travaillait dans une galerie pour téléphones…

Malheureusement une jeune femme le séduit,  lui parle sur un site internet et commence à faire sa  connaissance … Haïma donne rendez-vous a Ilan le lendemain soir …Le piège se referme sur lui.

Depuis plus aucune nouvelles de Ilan.
Soudain son père et ses deux soeurs reçoivent un E-mail affreux ! C’est une photo avec sur lui du gros scotch sur la tête avec une pistolet juste à côté en tenant un journal Parisien !

Sa mère entendant les cris de sa famille  vient les voir en demandant inquiète <<qu’est ce qu’il y a?! >>. Son mari ferme l’ordinateur brutalement et dit qu’iIlan s’est fait  enlever pas des antisémites contre une rançon ! Elle ne peut y croire.  Malheureusement si …

La mère de Ilan demande à la police de le rechercher, recherche qui n’aboutit pas.

La police reçoit un coup de téléphone alors que la famille est au commissariat. Le haut-parleur est mis et on entend une musique angoissante d’une langue étrangère … La police a- t’elle bien fait son enquête?…Je pense que non …A vous de juger…

Le 23 ème jour de son enlèvement, la famille reçoit un enregistrement d’ Ilan disant :” Maman j’ai peur, aide- moi je veux pas mourir aide moi!”
La maman est anéantie par le chagrin, la douleur…

Le lendemain, Ilan est retrouvé dans une cave, brulé, torturé,roué de coups et de blessures et ne pouvant ni boire ni manger…il meurt a l’hôpital….
La famille Halimi est partie vivre en Israël et les méchants sont  en prison.

Ce film est tiré d’une histoire vraie qui s’est passée le 22 octobre 2006.
Sachez qu’ Ilan a souffert pendant 24 jours .

Mon conseil, courrez voir ce film et lisez le livre : 24 jours, la vérité sur la mort d’Ilan Halimi de Ruth Halimi.

Qui était l’écrivain Honoré de Balzac ?

Honoré de Balzac, fils de Laure Sallambier et de Bernard François de Balssa, était l’un des plus grands écrivains du 19ème siècle.

Perfectionniste et dépensier, il avait de nombreuses dettes envers les créanciers mais aussi envers les éditeurs qui s’impatientaient à cause du surplus de temps qu’il prenait pour rédiger ses livres.

Ces livres, il les écrivait dans sa petite maison de l’ancienne banlieue de Paris (qui correspond maintenant au 16ème arrondissement de Paris) qui lui permettait de fuir les créanciers de tout coté.

Il empruntait de l’argent avec lequel il s’offrait des vêtements ou accessoires hors de prix comme une canne en bois au bout parsemé de turquoises et des tenues aux boutons d’or.

Il aimait le luxe et ne s’en privait pas mais il se payait tout cela avec un argent qui n’était même pas le sien et qu’il ne remboursait jamais.

Les folies de l’écrivain retombaient sur sa mère qui, elle, les payait pour ne pas déshonorer la famille. Laure Sallambier, la mère de Balzac, était mariée de convenance à Bernard François de Balssa avec qui elle eut quatre enfants dont un est mort à la naissance.

Honoré fut placé dès sa naissance chez une nourrice qu’il quitta à l’âge de quatre ans pour rejoindre une école pensionnaire pendant six années où il y reçut la visite de sa mère seulement trois fois.

La génitrice n’aimait pas ses enfants, elle préférait l’enfant qu’elle eut avec l’homme dont elle était amoureuse.

Laure, la sœur de Balzac et lui-même devaient subir la haine d’une malheureuse mère ensemble, ce qui fait qu’ils étaient très proches. Honoré ne manquait jamais de femmes dans sa vie, il multipliait les conquêtes, les rencontres et était très apprécié par la gente féminine grâce à son intelligence et à ses façons de penser.

Il était aussi féministe avant l’heure, il pensait que les femmes étaient des fleurs qu’il fallait préserver et il avait une image plus romantique du mariage que celle de l’époque.

Il reçut un jour, une lettre admiratrice de Madame Hanska qui était au début « L’Étrangère ».

Cette lettre a été l’enclenchement d’un flux de lettres. Durant dix sept ans, ils s’échangèrent plus de 4 000 lettres. Ils se rencontrèrent une première fois et ce fut l’amour fou entre eux. Leur relation restait secrète car Madame Hanska était mariée à M. Hanska.

Mais le temps et la distance endommageaient leur relation. Au décès de M. Hanska, Balzac sauta sur l’occasion et alla en Ukraine pour lui demander sa main.

Elle était pour lui la résolution de tous ses problèmes d’argent car elle était extrêmement riche, belle et jeune. Elle avait peur qu’il ne s’intéresse à elle juste pour sa fortune donc elle refusa.

Il lui redemanda maintes et maintes fois jusqu’à ce qu’elle cède enfin. Elle finit par se marier avec lui mais cinq mois plus tard, un drame surgit : à 51 ans, Honoré de Balzac s’éteignit.

Compte rendu de sortie de palais de justice

Par : Alain DREYER

  1. Description des lieux

Le Palais de Justice se situe au centre de Paris, dans l’île de la Cité. Je n’ai pas pu voir l’intégralité du bâtiment mais j’ai eu le temps de visiter l’intérieur.

Il y a des kilomètres de couloirs que l’ont pourrait comparer à un labyrinthe. L’architecture est classique en s’inspirant parfois de la Grèce antique.

  1. Une Affaire

Une femme âgée de 72 ans est agressée à son domicile par un ouvrier de 33 ans qu’elle avait employé pour refaire son parquet.

En effet, quatre jours auparavant, elle avait refusé de lui payer l’intégralité de son travail car elle estimait que le parquet qu’il avait refait était de très mauvaise qualité. 

L’ouvrier a commencé à harceler la dame en lui téléphonant, en tapant à sa porte en se faisant passer pour un agent EDF. La dame est parvenue à reconnaître sa voix (il ne sait pas parler français, il est serbe).

Le lendemain, l’ouvrier réussit à s’introduire dans le domicile de la dame et, armée d’un marteau, l’aurait menacé de meurtre. L’homme commence alors à étreindre sa victime qui réussi difficilement à se dégager. L’homme part alors immédiatement. Il est arrêté quelques heures plus tard.

Durant le procès, l’ouvrier refuse de reconnaître le fait qu’il ai menacer de mort la dame. Il regrette cependant son geste.

Le procureur réclame 3 ans de prison ferme.

La décision du Juge n’a pas été rendue.

  1. Ce qui m’a frappé

Pour Maître André Chamy avocat à Mulhouse, cette affaire n’a rien d’un cas isolé. Les tribunaux traitent des dizaines de dossiers comme cela par jour. C’est devenu une banalité.

Que viva Espana!

L’Espagne est un beau pays. On y mange des tapas, du ” jamon” ( jambon espagnol ), de la friture. On danse le flamenco ( olé ).

Dernièrement, le roi Juan-Carlos 1er d’Espagne a cédé sa place de roi a son fils Felipe IV d’Espagne. La femme du Roi actuel est la reine Letizia OrtizAvant d’être princesse puis reine, Letizia était journaliste d’actualité.

Elle est née à Oviedo ( Asturies ) contrairement à son mari Felipe qui est né à Madrid. Ils ont deux filles : Leonor de Borbón y Ortiz et Sofìa de Borbón y Ortiz. Personnellement, j’ai des liens de famille espagnols et je m’y connais un peu en mode Espagne.

Un conseil : si vous voulez partir en Espagne en vacances allez dans les Asturies à Oviedo.

C’est le plus beau endroit d’Espagne à mon goût… Là bas il faut aller  Calle  Uría pour faire du shopping, visiter les Eglises Pré-Romanes sur le Monte Naranco, ou encore admirer le centre commercial très futuriste construit par l’architecte Calatrava !!!

Une coutume espagnole assez drôle : pour chaque nouvel an, les 12 coups de minuit ( on est d’accord jusque là ) sonnent dans l’horloge de la Puerta del Sol, à Madrid, pour indiquer le passage à la nouvelle année.  

Tous les espagnols sont soit sur place, pour les plus chanceux, soit rivés devant leur poste de télévison, un bol de de 12 grains de raisin à la main.

A chaque coup, il faut manger un grain de raisin et si on a mangé les 12 grains à ce rythme, ça porte bonheur.  

Essayez en vous branchant sur TVE, fous rires garantis !Quelques mots…bonjour = buenos dìassalut = holaau revoir = adìosa bientôt = hasta luegoj’ai faim ( c’est essentiel en Esapane ) = tengo hambrebonne nuit = buenas nochesfille = chicagarçon = chicorépondre = contestarmerci = graciaset surtout tapas,sol = soleil,juerga = la fête !!!